Un moulin sur une.. Isle

Après une histoire mouvementée, le moulin de Porchères, revit pour devenir un site touristique dans un cadre miraculeusement préservé.

 

 

À la sortie nord de Saint-Seurin-sur-Isle par la départementale 123, après le pont qui enjambe la rivière, vous apercevez sur votre gauche, un bel ensemble de bâtiments. Il s’agit du moulin de Porchères. Construit au milieu du XIXe siècle il vous séduira par la pureté de sa structure. Ses baies en arc en plein cintre éclairent l'intérieur où, si vous décidez de le visiter, vous pourrez rendre hommage au génie humain qui a su concevoir l’enchevêtrement de machines, de courroies et de poulies que vous découvrirez.

 

Une dynastie

Ce moulin a derrière lui une histoire mouvementée. En 1903, au décès de son constructeur, il est vendu aux enchères. La famille Barreau achète le bâtiment. Louis, le père, installe une génératrice, électrifie le moulin et crée un véritable réseau électrique qui profite aux communes environnantes comme le raconte David Redon, Président de l'association qui gère le site et maire de Porchères : « rues et maisons vivaient au rythme des heures du fonctionnement du moulin. Les habitants étaient avertis de l’imminence de la coupure par le meunier qui faisait varier la tension du courant, ce qui avait pour conséquence de faire clignoter les ampoules et annonçait le retour à la chandelle. Lors des fêtes ou des mariages, une pièce glissée au meunier permettait de profiter de quelques heures de plus d'électricité. »

Autre date clé,1937 : le Front populaire de Léon Blum et George Monet fait voter une loi créant l'Office national interprofessionnel du blé. Il s’agit de réguler l’approvisionnement des céréales par le stockage (création de silos) et de fixer des prix plancher afin de lutter contre la spéculation. La confiance retrouvée, les investissements peuvent reprendre. À son tour, Paul, le fils, va moderniser l'installation avec la mise en service de nouvelles machines à cylindre qui remplacent les meules. C'est cette installation qui est toujours en place et en très bon état. En 1954, Pierre, le petit-fils, apporte à son tour sa contribution en instaurant la valorisation des déchets du meulage par leur transformation en granulés pour volaille.

N'ayant pas de successeur, il vend le moulin en 1998. La situation se dégrade rapidement et un incendie met fin à l'exploitation en 2002. Le promoteur bordelais Norbert Fradin acquiert le bâtiment, en 2004, avec l'idée d'en faire des lofts. À la même époque, l'Association des amis du moulin le fait inscrire à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques (2007). Comme le souligne David Redon : « C'est un projet économique et touristique labellisé '' pôle d'excellence rural'' qui nous a permis de trouver un accord. » L'association se voit confier la gestion du site et la réalisation de son projet.

 

Du pain et des jeux

Autour de la visite du moulin, se mettent en place des activités destinées à renforcer l'attractivité du lieu. Une boutique est créée afin de proposer des produits locaux : confiture, bière, farine ; des ateliers de fabrication de pain sont mis en place ; des concerts et des expositions sont organisés et c'est finalement une guinguette qui ouvre en 2017. Des waterbikes (vélos montés sur des boudins) permettent aux visiteurs de faire une escapade sur la rivière.

Cet été, il sera possible de louer un « beignet flottant », embarcation électrique circulaire qui peut transporter jusqu'à 8 personnes, et d'y faire des grillades pendant la promenade. Dans le futur, il est envisagé de construire deux bâtiments, un pour abriter la guinguette et un autre, destiné à accueillir un musée sur le thème des moulins. Offrir aux navigateurs la possibilité de remonter jusqu'à Montpon-Ménestérol en passant les écluses qui ponctuent le parcours est un projet à l'étude.

Dans ce lieu privilégié, laissez le temps suspendre son vol et vivez l'instant présent bercé par le grondement hypnotique de l'eau.

 

Moulin de Porchères 1669 route de l'Entre-deux-Mers 33660 Porchères

moulin.deporcheres@yahoo.fr

 

05 57 40 86 60

Des waterbikes sur le plan d'eau du moulin de Porchères (photos: Histoire d'eauLibourne-agence-les-conteurs-38)