Invitation aux châteaux

La Route des vins des Graves et Sauternes offre de nombreuses opportunités pour des vacances au cœur des vignobles.

 

par François Bergougnoux

 

L’œnotourisme est en plein développement. Des précurseurs comme le Château Pape Clément ou le Château Smith-Haut-Lafitte proposent sur leurs domaines, des animations autour de leurs vins réputés. Se développe aussi un riche tissu de propositions locales ou faisant l’objet d’opérations plus larges à l’image de la Route des vins des Graves et Sauternes.

 

Sans rendez-vous

L’organisation de cette Route des vins associe six partenaires, les syndicats viticoles Pessac-Léognan, Graves, Sauternes, Barsac et les Communautés de communes avec leurs offices de tourisme, Montesquieu, Convergence Garonne et Sud-Gironde, une centaine de châteaux viticoles mais aussi des sites de loisirs, des hébergements ruraux... L’association propose de nombreuses activités pour attirer les visiteurs. Laure de Lambert-Compeyrot, responsable du Château Sigalas-Rabaud, 1er grand cru classé de Sauternes, en assure la présidence depuis janvier 2021.

Cette structure rassemble des crus classés rouge, blanc sec et blanc liquoreux. Elle propose des outils simplifiés pour découvrir le vignoble et ses vins de façon originale et accessible par Internet*. Parmi les Châteaux ouverts au tourisme, une trentaine de domaines accueille les visiteurs sans rendez-vous. Un dispositif permet aux vignerons de renseigner quotidiennement leurs modalités d’ouverture, sur le site de l’organisation.

 

En canoë !

En couple, en famille ou seul, cette Route des Vins se découvre dès les vignes urbaines de l’appellation Pessac-Léognan, avant de rejoindre les Graves à l’orée de la forêt landaise et de poursuivre jusqu’aux vallons du Sauternais. Visites et dégustations à la propriété, pique-niques champêtres, ateliers culinaires, balades, découvertes de châteaux forts, escales gourmandes… invitent le visiteur. Après un tour du domaine, beaucoup de vignerons proposent dans leur chai, un apéritif avec leurs vins et des amuse-bouches à partager. Une occasion privilégiée pour échanger avec le viticulteur, dans son univers.

Pour une expérience inoubliable, on peut s’envoler avec Bertrand Amart, propriétaire du Château Vénus à Illats. Après un décollage au milieu des vignes, on profite du magnifique panorama des vignobles vus du ciel, comme ceux du prestigieux Château d’Yquem.

On peut aussi participer à une dégustation des moûts comme au Château Bouscaut, cru classé des Graves ou à un atelier vendanges. Autre escapade, découvrir le Sauternes en canoë, à l’ombre de la végétation qui borde le Ciron, avec l’offre Au fil de l’eau de l’Office de tourisme Sauternes Graves Landes girondines. Pourquoi ne pas se lancer aussi dans un parcours d’orientation avec le quiz viticole du Château Bardins à Cadaujac.

 

 

Coups de cœur

Le Château Gravas est un petit joyau familial. La visite commence par un parcours orienté sur le terroir et la conduite des vignes. Florence Bernard, maitresse des lieux, partage sa passion. Ici, l’art est partout, sur les étiquettes des bouteilles et dans le chai à barriques où les fûts côtoient les œuvres colorées du peintre et sculpteur Paul Flickinger. L’ambiance, riche de sens, est idéale pour déguster les Sauternes maison.

Si vous voulez séjourner à Barsac, vous trouverez facilement un hébergement champêtre pour visiter le vignoble. Si le cœur vous en dit, Les Estivales les 10/11 juillet et  le festival de musique Libre Cours  les 23/24/25 juillet 2021 vous y accueilleront. 

Une expérience singulière est à vivre au Château Lusseau à Ayguemorte-les-Graves avec un vignoble cultivé en agriculture biologique depuis 2012 (6 ha de rouge, 1 ha de blanc sec).

Précurseure, Bérengère Quellien, responsable du domaine, n’a pas son pareil pour expliquer cette démarche vertueuse avant de vous proposer bien sûr une dégustation. Pour accueillir les personnes tout au long de l’année, elle a transformé un ancien bâtiment en gîte. Elle propose aussi diverses animations dont la création d’un parcours acrobatique avec tyrolienne.

 

Valeurs sûres

Le château La Tour Blanche, 1er grand cru classé de Sauternes en 1855, sur 40 ha de vignoble, mérite le détour. Par la qualité de son vin et son histoire, il bénéficie d’une renommée internationale. En 1909, le descendant de la famille de Saint-Marc lègue son Château à l’État français, sous condition d’y créer une école de viticulture. Ouverte dès 1911, elle est devenue un lycée agricole renommé, spécialisé dans la viticulture et l’œnologie. Au-delà de sa mission de formation, l’établissement est aussi un site riche d’activités touristiques qui attire de nombreux visiteurs : dégustations dans un bar éphémère au milieu des vignes, balades en calèche pour découvrir l’appellation, accès au belvédère pour une vue de l’ensemble du vignoble et d’une partie de la vallée du Ciron, ateliers œno-sensoriels ludiques, visites guidées pédagogiques.

Le Château Carbonnieux est une autre valeur sûre. Sa réputation tient à son histoire. Le domaine a été fondé au XIIIe siècle par les moines bénédictins de l’Abbaye de Sainte-Croix à Bordeaux. Sa notoriété tient également à son terroir, à son savoir-faire de la conduite de la vigne et à l’élaboration de grands vins sous la direction de la famille Perrin, propriétaire depuis 1956. Ce domaine bénéficie de la distinction Cru classé de Graves pour ses vins rouges et blancs produits sous l’appellation Pessac-Léognan.Le Château accueille toute l’année des visiteurs pour des dégustations mais aussi des concerts dont celui des Rencontres musicales internationales des Graves le 29 juillet. Tous les visiteurs ont accès aux différentes collections, voitures anciennes, outils de tonneliers, caveau renfermant une centaine de millésimes et aux expositions temporaires d’artistes.

 

 

 

Pour en savoir plus, consulter 

www.bordeaux-graves-sauternes.com, www.tour-blanche.com,

www.carbonnieux.com,

www.chateau-gravas.com, www.chateaulusseau.com